Mon cheval est-il heureux de travailler ?

C’est une question que tout cavalier s’est un jour posée. Enfin non, pas tous. Mais ceux qui ne se posent pas ce genre de questions ne lisent pas ce genre d’articles. Je recommence donc : c’est une question que tout mon lectorat s’est un jour posée. Voilà, c’est mieux.

Se demander si son cheval est heureux au travail c’est donc se poser question de son bien-être. Selon le Larousse le bien-être est un« état agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de l’esprit ». Qu’est-ce qui le définit ? Comment puis-je l’évaluer ? Je cherche avant tout un système objectif qui englobe toutes les méthodes, toutes les disciplines et toutes les croyances.

pica-jump

Du jumping… en mors… avec des éperons… Forcément signe de mal-être?

Car évaluer le bien-être sur base d’une croyance/d’une opinion, c’est prendre le risque de passer à coté de certaines choses. Laissez-moi vous illustrer ça à l’aide de l’exemple du pré.

Est-ce que faire vivre son cheval exclusivement au pré augmente son bien-être ? Oui sans aucun doute. Mais à condition que…

A condition que le pré soit suffisamment intéressant, qu’il y ait de quoi s’abriter, d’autres chevaux pour sociabiliser, des abris contre le soleil et contre le vent, de quoi manger en continu… Quand je vois certains chevaux en plein cagnard en été sans aucun coin d’ombre pour s’abriter je suis un peu dubitative. (D’ailleurs chez moi, les jours de grande chaleur, tout le monde est très content quand j’ouvre l’accès au boxes aux heures les plus chaudes de la journée, il y fait bien plus frais qu’à l’ombre des arbres et en plus il n’y a presque pas de mouches. Le pied pour faire la sieste !)

xOCJTJZ

Ce genre de raisonnement peut être appliqué à beaucoup d’autres aspects de la gestion de nos équidés. Un cheval pied nu, sans mors, travaillé en « éthologie » sera-t-il heureux dans le travail si ses pieds sont entretenus n’importe comment, que son cavalier est un gros bourrin avec ses mains et que la gestion de la pression est mal faite et provoque de l’anxiété chez le cheval dans le travail à pied ? Oui je suis consciente de prendre le cas extrême, mais c’est pour illustrer le fait qu’il ne suffit pas de se dire « je pratique telle méthode, donc mon cheval est forcément bien dans le travail ».

Il nous faut évaluer le bien-être de manière objective, avec des mesures observables et quantifiables. Il existe différents systèmes d’évaluation du bien-être, parmi eux le protocole nommé Awin : Animal Welfare Indicators valable pour tous les animaux mais traduit et adapté aux chevaux par l’ifce.

Awin

Il comprend 4 grands principes regroupant 12 critères évalués à l’aide d’indicateurs relatifs aux cheval (blessures, postures, stéréotypies,…) et à l’environnement (surface disponible, accès à la nourriture,…). Ce protocole est valable pour évaluer pour les conditions de vie du cheval en général mais également durant le travail, en se concentrant dans ce cas sur les principes « bonne santé » et « comportements appropriés ».

Par contre, si ce tableau renseigne sur des inconforts/douleurs/mal-êtres éventuels, il n’en donne pas la cause pour autant. Un cheval ayant mal au dos (critère n°8), est-ce parce que sa selle n’est pas adaptée, que son cavalier n’est pas en équilibre ou que le travail effectué n’est pas adapté à la biomécanique du cheval? (Un peu des trois à la fois aussi peut-être?) Dans certains cas, il faudra donc investiguer.

Certaines mesures d’évaluation de ce tableau sont également difficiles à évaluer. Les tests du critère n°11 bonne relation homme-animal, sont très procéduriers, distance des objets précisément définies, temps limité,… Ceci afin de leur donner une valeur d’un point de vue expérimental et être reproductible en différents lieux avec différents chevaux et pouvoir les comparer efficacement. Du coup, ils en deviennent difficile à utiliser pour des personnes lambdas comme vous et moi.

Néanmoins, je suis beaucoup plus à l’aise de discuter sur base d’un outil comme celui-ci que sur base d’idéologies. Et je le trouve bien plus complet que le classique FFF : Food, Friends, Freedom (nourriture, contacts sociaux, liberté de mouvement).

Reste encore un sujet à débattre : les niveaux d’exigence de chacun. En reprenant le FFF pour aller plus vite, certains s’estimeront satisfait dans la situation du cheval en paddock deux heures par jour (Freedom), dont les contacts avec les congénères seront toujours protégés par une clôture (Friends) et de l’alimentation pauvre en fourrage et riche en céréales(Food). Alors que d’autres pourront s’interroger de savoir si plusieurs hectares de pâture sont suffisants, culpabiliser de leur imposer un troupeau et avoir peur de ne jamais rencontrer parfaitement leurs besoins nutritionnels.

Mais là, on pourrait parler des heures sans jamais arriver à un consensus…

J’ai écrit cet article dans le cadre de la Cavalcade des blogs. Le principe : chaque mois, un(e) blogueur(se) propose un thème et invite ceux qui veulent à témoigner, donner leur avis. Ce mois-ci, le ton est donné par Pauline de D’un cheval l’autre et le thème est « Votre définition de l’athlète heureux ».

Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet du bien-être équin, je vous conseille vivement le blog de l’ifce :

https://comportementbienetreifce.wordpress.com/2015/09/05/quest-ce-que-le-bien-etre-du-cheval/

Ils publient également toutes leurs web-conférences sur leur page Youtube:

https://www.youtube.com/channel/UCWuL2r9xh8yM3psEyEN497w

Le site d’Awin: http://www.animal-welfare-indicators.net/site/

Publicités

Une réflexion sur “Mon cheval est-il heureux de travailler ?

  1. Pingback: L'athlète heureux... Cavalcade des Blogs #39, le récapitulatif ! - Blog équestre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s